Voltaire Rousseau

Théâtre de Poche Montparnasse

75 boulevard du Montparnasse 75006 Paris

Résumé
À travers une seule grande scène de ménage mouvementée et spectaculaire, nos deux célébrissimes auteurs s’étripent ardemment, se lançant au visage vaisselle, mobilier…
et idées sur l’éducation, sur Dieu, sur l’égalité, sur la liberté, sur le théâtre. Ils nous font redécouvrir avec plaisir et stupéfaction tout ce que nous devons encore aujourd’hui à leurs visions fulgurantes, mais complémentaires, de notre humanité.

Ce dialogue ancré dans le quotidien de deux monstres d’esprit aux convictions et aux caractères radicalement opposés est d’une actualité de chaque instant.

Fiche technique

Auteur : Jean-François Prévand
Artistes : Jean-Luc Moreau, Jean-Jacques Moreau, Jean-Paul Farré
Metteur en scène : Jean-François Prévand, Jean-Luc Moreau

Infos pratiques

Séances :

  • Lundi : kiosques fermés
  • Mardi : 19h
  • Mercredi : 19h
  • Jeudi : 19h
  • Vendredi : 19h
  • Samedi : 19h
  • Dimanche: relâche

relâche du 17 au 23 mai

Plan d’accès

Presse

LE TELEGRAMME  » La joute oratoire qui oppose les deux hommes est brillante. Deux monstres sacrés aux convictions radicalement divergentes font feu de tout bois mais manient l’humour avec suffisamment d’aisance pour nous démontrer à quel point l’esprit des Lumières reste d’actualité.  »

FIGAROSCOPE  » Un petit miracle d’efficacité dramatique. Jean-Paul Farré n’a pas perdu l’oeil féroce du personnage, ni sa manière vive de répliquer. Jean-Luc Moreau a le regard clair mais il scintille sombrement. Un gai savoir à partager, exalté par l’interprétation moirée et brillante.  »

LE MONDE  » Jean-Luc MOREAU compose un Rousseau, passionnant, humain et pathétique, en un mot émouvant. Quant à Jean-Paul FARRE, son Voltaire colérique et affable est d’une drôlerie effervescente. Un super spectacle éloquent et vif.  »

L’AVANT SCENE  » Créée en 1991, cette confrontation devenue presque légendaire retrouve, à travers ses interprètes d’origine, toute sa verve franche et son mordant. Jean-Luc Moreau incarne un Rousseau touchant dans sa blessure, auquel fait face un Voltaire sémillant, campé par l’irrésistible Jean- Paul Farré.  »

L’EXPRESS STYLES  » Ce spectacle, est un exemple à suivre en matière de mise en scène philosophique, tant pour l’excellente sélection des textes joués sur scène que pour le dosage entre l’affectif et le conceptuel.  »

POLITIQUE MAGAZINE  » Dans le rôle de Jean-Jacques, Jean-Luc Moreau, tout en intériorité, sait jouer de la candeur du personnage, mais aussi de sa souffrance et de son extrême complexe de persécution. Enfin Jean-Paul Farré, ne joue pas Voltaire, il ne l’incarne pas, mieux il est Voltaire !  »