Des ombres et des armes

La Manufacture des Abbesses

7 rue Véron, 75018 Paris

La DGSI traque une cellule terroriste. L’enquête s’enlise, la menace grandit.

Lors d’une opération chaotique, un groupe de la DGSI parvient à éviter un nouvel attentat.
Mais l’un des djihadistes prend la fuite et les policiers se déchirent alors sur la stratégie à suivre pour le retrouver.

Pour Niels, la clé est Abdel, un revenant (un jeune parti en Syrie et revenu en France) menant désormais une vie paisible. Niels en est certain, Abdel ment et se prépare à passer à l’action. Cela vire bientôt à l’obsession, accentuant les lignes de fractures avec les autres policiers.

Parallèlement, la menace d’une action d’extrême droite semble grandir inexorablement.

En 2011, il crée à la Manufacture Chute d’une nation, une série théâtrale  » épique et politique  » (Prix Beaumarchais – Le Figaro du meilleur auteur) qu’il reprend en 2015 au Théâtre du Soleil à l’invitation d’Ariane Mnouchkine. Au même moment, il y créé aussi De l’Ambition, un drame sur l’adolescence. En parallèle de l’exploitation fleuve de Chute d’une Nation, il a créé en 2014 Mécanique Instable (Prix Théâtre de la Fondation Charles Oulmont), une épopée de la vie d’une entreprise se transformant en SCOP, qui jouera plus de 150 fois à Paris et en tournée. En 2017, il crée Criminel, inspiré de l’affaire Jacqueline Sauvage, joué à Paris et au festival d’Avignon 2018 et 2019.

En 2020, il créé Les Témoins, une fresque sur la liberté de la presse, puis une nouvelle version de De l’Ambition en 2022.

Découvrez également…