Perte

La Scala
13 Bd de Strasbourg, 75010 Paris

La femme de ménage du théâtre fait son travail, seule, comme tous les jours.

Telle une servante de théâtre, elle est celle qui est là quand il n’y a personne d’autre. Ce jour-là, elle découvre le public présent dans la salle.
Habituée à la solitude et à l’invisibilité, elle essaye tant bien que mal de continuer son travail, mais elle se laisse séduire peu à peu.
Ces yeux qui la scrutent et l’examinent, seront aussi ceux qui la mettront en lumière, et la feront exister.
Le point de départ était la volonté que cette femme reçoive le regard d’un public, que quelqu’un prenne le temps de l’écouter, et qu’elle soit entendue.

Découvrez également…