Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran

Théâtre Rive Gauche

6 rue de la Gaîté 75014 Paris

Résumé

L’histoire tendre et drôle d’un gamin au franc-parler et de l’épicier arabe de sa rue revit, ici, exceptionnellement interprétée par son auteur.

Paris, les années 60. Momo, un garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue pour échapper à une famille sans amour. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue et la vie ordinaire peut-être pas si ordinaire…Comment échapper à la solitude, à la malédiction du malheur ? Comment apprendre à sourire ?

Un texte qui a fait le tour du monde, publié dans 50 pays, joué maintes fois dans toutes ces langues. Il a offert au grand Omar Sharif un César en France, et un Lion d’Or à Venise, une nomination au Golden Globe américain pour le film réalisé par François Dupeyron.

Après une tournée triomphale de 150 représentations qui a mené son auteur-interprète en Amérique du Nord, en Europe, au Proche Orient, ainsi qu’au Festival d’Avignon, le spectacle vient enfin à Paris. Le texte, étudié dans les collèges et lycées de plusieurs pays européens, n’a pas pris de rides. Peut-être même résonne-t-il encore mieux dans le climat contemporain…

Note de l’auteur et interprète :
À Tel-Aviv, il y a quelques années, les partisans de la paix de deux côtés s’emparèrent de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran : le théâtre national d’Israël présenta longtemps cette pièce un soir en arabe, un soir en hébreu.
Or nous entrons dans une zone de turbulences encore plus fortes que lorsque ce texte fut créé en 1999 : l’islamophobie s’est développée sans complexe, l’antisémitisme a repris du poil de la bête, l’ignorance de l’autre n’apparaît plus comme un défaut. Aujourd’hui, on se replie sur son identité comme on se cache dans une armure. Beaucoup ont alors pensé que Monsieur Ibrahim nous manquait, avec sa sagesse souriante inspirée du soufisme, ainsi que Momo, ce garçon solitaire en quête d’amour. Ces deux-là voient d’abord un être humain en l’autre, pas seulement un juif, un arabe, un musulman, un Français, un étranger. Ils nous racontent un univers coloré de tendresse et de respect, nourri par la première forme de la tolérance : la curiosité.
Eric-Emmanuel Schmitt

Fiche technique

Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Artistes : Eric-Emmanuel Schmitt
Metteur en scène : Anne Bourgeois

Infos pratiques

Séances :

  • Lundi : kiosques fermés
  • Mardi : relâche
  • Mercredi : 21h
  • Jeudi : 21h
  • Vendredi : 21h
  • Samedi : 21h
  • Dimanche: 15h

relâche le 29 septembre

Plan d’accès

Découvrez également…