Demi-Véronique

Théâtre des Bouffes du Nord

37 bis boulevard de la Chapelle 75010 Paris

Résumé

A partir de la cinquième symphonie de Gustav Mahler.

La cinquième symphonie de Mahler est la matrice de cette création. Ce qui frappe, ce qui « captive » au sens physique du terme quand on écoute la cinquième de Mahler c’est cette oscillation entre une humanité sans limite et une douce ironie. Elle ouvre des espaces intérieurs, elle nous fait passer d’une sombre mélancolie à une sauvagerie panique, elle trimbale des mondes secrets qui ne demandent qu’ à percer, à naître ou renaître.

Alors voilà : ils ont mis toute cette musique en eux, dans les recoins les plus profonds de leur corps et de leur coeurs et ils ont composé Demi-Véronique, une épopée musicale et théâtrale dans un intérieur calciné, une maison ravagée par le feu. La Demi-Véronique en tauromachie est le nom d’une passe durant laquelle le torero absorbe le taureau dans l’éventail de sa cape, le conduit dans une courbe serrée jusqu’à sa hanche, en contraignant l’arrêt de sa charge. Comme le soupir en musique, c’est une pause, une suspension à partir de laquelle tout peut recommencer et se transformer.

Et voici entre autres : un homme cherchant le cycle des métamorphoses, un poisson invincible, un baiser fumant, des oreilles capricieuses, un émiettement mélancolique, une maison-tragique, un coeur lourd comme le monde, le petit cirque humiliant des contradictions humaines et une biscotte récalcitrante.

Fiche technique

Auteur : la vie brève
Artistes : Jeanne Candel, Lionel Dray, Caroline Darchen
Metteur en scène : la vie brève

Infos pratiques

Séances :

  • Lundi : kiosques fermés
  • Mardi : 20h30
  • Mercredi : 20h30
  • Jeudi : 20h30
  • Vendredi : 20h30
  • Samedi : 14h30 et 20h30
  • Dimanche: relâche
Plan d’accès