Camille contre Claudel

Théâtre du Roi René

12 rue Edouard Lockroy 75011 Paris

Résumé

Un dialogue inédit sur l’âme d’une artiste guettée par la folie.

Ce spectacle est une évocation biographique de la sculptrice Camille Claudel. Les mots d’Hélène Zidi habillent Camille Claudel aux différents âges de la vie : jeune, elle est entourée de bonheur et d’amour, à l’âge mûr, Camille est nourrie des désillusions d’un amour trahi, vieille femme, elle ressemble à un album de souvenirs couleur sépia.

La narration fleure les émotions romantiques comme les exprimait si subtilement George Sand, des ondes de poésie rimant avec les petits plaisirs simples de la vie façon Colette, des ombres peuplées de turbulence intérieur à la Françoise Sagan.
Interprété par l’auteure Hélène Zidi et sa fille Lola Zidi, avec la voix de Gérard Depardieu, Camille contre Claudel est l’histoire d’une femme éperdument amoureuse de la vie ; c’est aussi le destin d’une artiste brisée sur les récifs de sa passion pour Rodin…

Fiche technique

Auteur : Hélène Zidi
Artistes : Lola Zidi , Hélène Zidi, Gérard Depardieu dans la voix de Rodin
Metteur en scène : Hélène Zidi

Infos pratiques

Séances :

  • Lundi : kiosques fermés
  • Mardi : relâche
  • Mercredi : relâche
  • Jeudi : 19h
  • Vendredi : 19h
  • Samedi : 19h
  • Dimanche: relâche
Plan d’accès

Vidéo

Presse

La Provence  » Le public retient son souffle du début à la fin, une pièce envoûtante  »
Web Théâtre  » Particulièrement touchant . Gilles COSTAZ  »
Causette  » Avec un jeu d’une superbe intensité, mère et fille nous entrainent dans la fureur d’une âme esseulée  »
Froggy’s Delight  » Un bouleversant corps-à-corps qui tient du pas de deux. Un bel ouvrage  »
La Terrasse  » Un étonnant et poignant face à face , bouleversant  »
Charlie Hebdo  » Hélène Zidi réussit là une démonstration pertinente  »
Journal du dimanche  » Une confrontation fascinante, l’un des événements du off  »
Vaucluse Matin  » Un spectacle puissant et poignant  »
La Théâtrothèque  » La plume de l’auteur se révèle d’une beauté inouïe  »
La Critiquerie  » Un spectacle savamment orchestré, un bel hommage sensuel et intelligent  »